Bruno Mantovani

Fiche

  • Effectif instrumental
    Clarinette, alto et piano
  • Durée
    8'30
  • Date de parution
    01/12/1998
  • Création
    05/12/1998
    Paris
    Philippe Berrod, Michel Michalakakos, Martine Gagnepain

Extrait imprimé

Télécharger au format pdf

Commander chez l'éditeur

Contacts

Les œuvres de Bruno Mantovani sont éditées aux Editions Henry Lemoine

Editions Henry Lemoine
27, boulevard Beaumarchais
75004 PARIS - France

Musique contemporaine
Tél. : 33 (0)1 56 68 86 74

Service orchestre
Tél. : 33 (0)1 30 90 56 36

Une autre incandescence

Notice

Une autre incandescence est l'adaptation d'une oeuvre écrite en 1997, L'incandescence de la bruine, pour saxophone soprano et piano. Le titre de la version originale unit deux termes a priori antithétiques - l'opposition entre un mot évoquant le feu, la densité, la virtuosité, et un autre se référant à un élément liquide, statique, est en fait la métaphore littéraire du moteur musical de l'oeuvre. En effet, il s'agissait pour moi de trouver des éléments musicaux communs aux deux instruments qui remettraient en question la hiérarchie traditionnelle imposée par la formation (un instrument soliste, un piano accompagnateur), mais qui pourraient aussi introduire la notion de conflit (à laquelle je suis très attachée dans mes travaux, qu'ils soient liés à la scène, au genre de la mélodie, ou à la "musique pure"). Je suis alors parti de l'idée d'un trille, c'est-à-dire d'un son entretenu et stable, qui par des traitements semblables à ceux opérés dans un studio d'électroacoustique (transposition, ralentissement, incrustation...), donnerait naissance à des cellules courtes, vives, aux morphologies très typées (l'idée musicale étant alors la synthèse de tous les paramètres, et non leur somme). Du continuo sonore assuré par cette trame quasiment ininterrompue (confiée au piano, comme on pourrait s'y attendre, mais aussi au saxophone) s'extraient donc des formules qui, bien qu'issues de cette matière première, fonctionnent dans une logique de contraste vis-à-vis d'elle. La bruine se fait alors incandescente, comme en témoigne la cadence de piano au centre de la pièce. Tour à tour solistes, accompagnateurs, ou fusionnés, les deux instruments servent une dramaturgie reposant sur le retour d'idées aisément identifiables à l'écoute (polarités harmoniques, modes de jeu caractéristiques). L'adaptation de cette pièce pour clarinette, alto et piano, m'a permis d'introduire un autre niveau de conflit dans l'écriture, en renforçant la texture contrapuntique, et en élargissant ma palette sonore.

Bruno Mantovani

Index des œuvres
© Bruno Mantovani