Bruno Mantovani

Discographie

Naïve © 2015

Extraits audio

  • Poèmes de Janos Pilinsky (5)
  • Vier Geistliche Gedichte
  • Monde évanoui (Fragments pour Babylone)
  • Cantate n°4
  • Accentus
  • Sonia Wieder-Atherton (violoncelle)
  • Pascal Contet (accordéon)
  • Laurence Equilbey (direction)
  • Pieter-Jelle de Boer (direction)

Voices

  1. 5 Poèmes de Janos Pilinsky
    pour chœur de chambre
  2. Vier Geistliche Gedichte
    pour chœur de chambre
  3. Monde évanoui (Fragments pour Babylone)
    pour chœur
  4. Cantate n°4
    pour violoncelle, accordéon et chœur

En 2005, avec la création des 5 Poèmes de János Pilinszky, nous avons rencontré pour la première fois Bruno Mantovani. A la suite à cette première commande, trois autres pièces sont nées de notre collaboration : autant d'œuvres marquant chacune de manière singulière notre relation créateur/interprète. Dix années se sont ainsi écoulées, et c'est pour célébrer cette belle collaboration artistique que nous avons voulu graver les quatre pièces réunies sur cet album. Elles représentent à nos yeux l'essentiel des œuvres pour chœur de ce grand compositeur d'aujourd'hui.

Laurence Equilbey

Commander

Mirare © 2013

Extraits audio

  • Huit moments musicaux
  • Cinq pièces pour Paul Klee
  • Suonare
  • All' ungarese
  • Claire Désert (piano)
  • Trio Wanderer

Bruno Mantovani

  1. Huit moments musicaux
    pour violon, violoncelle et piano
  2. Cinq pièces pour Paul Klee
    pour violoncelle et piano
  3. Suonare
    pour piano
  4. D'une seule voix
    pour violon et violoncelle
  5. All' ungarese
    pour violon et piano

Compositeur français internationalement reconnu, Bruno Mantovani s'inspire régulièrement d'oeuvres musicales du passé pour créer des objets éminemment actuels. Ce disque présente cinq pièces pour cordes et piano faisant référence, pour certaines, à Franz Schubert, à Béla Bartók, à Maurice Ravel, ou au plus musicien de tous les peintres : Paul Klee. Ces pages foisonnantes ne sont aucunement des pastiches, des variations, mais bien des interprétations contemporaines de chefs-d'oeuvre de l'histoire de la musique.

Commander

æon © 2011

Extraits audio

  • Concerto pour deux altos et orchestre
  • Time Stretch (on Gesualdo)
  • Finale
  • Tabea Zimmermann (alto)
  • Antoine Tamestit (alto)
  • Orchestre Philharmonique
    Royal de Liège
  • Pascal Rophé (direction)

Time Stretch

  1. Concerto
    pour deux altos et orchestre
  2. Time Stretch (on Gesualdo)
    pour orchestre
  3. Finale
    pour orchestre

Il existe une cohérence musicale très évidente entre les trois pièces réunies dans ce disque, l'aspect le plus notable étant sans doute l'évolution de mon écriture concertante, et celle du rapport au soliste au sein de l'orchestre, même dans les œuvres a priori non concertantes : Finale met ainsi en avant la flûte soliste, et Time Stretch la clarinette.

Commander

Harmonia Mundi © 2009

Extrait audio

  • Concerto pour violoncelle et orchestre
  • Jean-Guihen Queyras (violoncelle)
  • Rundfunk Sinfonieorchester Saarbrücken
  • Günther Herbig (direction)
  • Orchestre Philharmonique
    de Radio-France
  • Alexander Brieger (direction)
  • Orchestre de Paris
  • Gilbert Amy (direction)

Cello Concertos

  1. Concerto (Bruno Mantovani)
    pour violoncelle et orchestre
  2. The eyes of the wind (Philippe Schoeller)
    pour violoncelle et orchestre
  3. Concerto (Gilbert Amy)
    pour violoncelle et orchestre

Trois compositeurs, trois œuvres maîtresses de notre temps interprétés par trois orchestres... et un élément central, âme de ce beau projet consacré au violoncelle concertant : Jean-Guihen Queyras, "Artiste de l'année 2008" (Diapason). Trois façons à la fois très différentes et en même temps très complémentaires de concevoir le concerto au XXIe siècle...

Commander

Kairos © 2008

Extraits audio

  • Le Sette Chiese
  • Streets
  • Eclair de Lune
  • Ensemble intercomtemporain
  • Ircam
  • Susanna Mälkki (direction)

Le Sette Chiese

  1. Le Sette Chiese
    pour ensemble
  2. Streets
    pour ensemble
  3. Eclair de Lune
    pour 3 groupes instrumentaux et électronique

Ouvrons grand les portes de la serre et que le vent, la pluie et neige s'y engouffrent. L'image est de Maurice Maeterlinck, et elle va pour le mieux à Bruno Mantovani. De lui c'est sans aucun doute la première impression que l'on reçoive : la jeunesse la fraicheur, une simplicité inespérée et une réconfortante santé dans un univers où ces mots sont si inhabituels, et même suspects...

Christophe Ghristi

Presse

Les évocations du chant grégorien ou d´une marche participent à cette atmosphère fantomatique et raréfiée, recréée avec précision par Susanna Mälkki et l'Ensemble intercontemporain.

LE MONDE DE LA MUSIQUE, CHOC

Commander

Actes Sud / Musicatreize © 2008

Extrait audio

  • L'enterrement de Mozart
  • Ensemble Musicatreize
  • Roland Hayrabedian (direction)

L'enterrement de Mozart

  1. L'enterrement de Mozart
    pour cinq voix et ensemble

Un homme passe rue de Lille à Paris, aperçoit dans une vitrine la gravure de ses rêves, L'enterrement de Mozart : après être entré dans la boutique, il est contraint d'entendre divaguer le vieillard qui exhibe l'image pour attirer dans son antre des inconnus auxquels il raconte la disparition d'Aristide, un chien philosophe qui lui tint longtemps compagnie. Mozart n'eut pas d'enterrement, il fut jeté à la fosse commune, la gravure est connue sous le titre Le convoi du pauvre, et c'est Beethoven qui l'aurait baptisée L'enterrement de Mozart. J'ai vu là une métaphore de notre époque où, par images et clameurs, de multiples impostures et injonctions envahissent notre imaginaire. Quand Bruno Mantovani et Roland Hayrabedian, pour Musicatreize, me demandèrent si j'avais un sujet à leur proposer, j'ai longuement écouté la musique de Bruno où la voix humaine se mêle malicieusement à celles des instruments. J'ai donc récrit le conte baroque en le métamorphosant par un dialogue multiple, syncopé, parfois même bouffon.

Hubert Nyssen

Presse

D'insolites percussions, des vibrations poétiques, des glissandi oniriques de clarinette, préludent avant que ne s'entonne en répons un logique Requiem à cinq voix. L'effectif instrumental, clarinette, violon, alto, violoncelle, contrebasse, piano et percussions, est léger mais dense par le traitement microtonal souvent de Mantovani, des entrelacs, des pincement vibrés de guitare, des trémolos de cordes, des trilles, des effets sombres de basse et des éclats dans un soyeux tapis de cordes au continuum très séduisant.

Benito Pelegrin, classiquenews.com

Commander

Stradivarius © 2008

Extrait audio

  • Un mois d'octobre
  • Pascal Gallois (basson)
  • Rohan de Saram (violoncelle)
  • Dimitri Vassilakis (piano)
  • Deutsches Symphonieorchester
  • Brad Lubman (direction)

Pascal Gallois #3

  1. In Nacht und Eis (Olga Neuwirth)
    pour basson, violoncelle avec ring modulator
  2. The Voice (Daï Fujikura)
    pour basson et violoncelle
  3. Un mois d'octobre (Bruno Mantovani)
    pour basson et piano
  4. Zefiro aleggia... nell' infinito... (Olga Neuwirth)
    pour basson et orchestre
  5. Torsion (Olga Neuwirth)
    pour basson et cd

Bruno Mantovani est certainement un des compositeurs les plus doués de sa génération en France. Son écriture est très affirmée et il sait avec certitude ce qu'il attend de l'instrumentiste. Il est très vif, rapide et précis, ce qui lui vient de sa formation de percussionniste. Sa musique est très difficile à interpréter et oblige l'instrumentiste à une très bonne préparation. Mais le plus beau dans son oeuvre c'est la tension poétique qu'elle dégage et sa profondeur émotionnelle. J'ajouterai que l'association d'un instrument à vent avec le piano est une des plus difficiles dans la musique de chambre et Bruno Mantovani a réussi une très grande pièce pour basson et piano. Celle-ci est déjà une des plus belles pièces de notre répertoire

Pascal Gallois

Presse

Le plus admirable, avec Pascal Gallois, le (bon) génie du basson, ce n'est pas tant qu'il ait su faire de son instrument l'égal des autres, qu'il l'ait fait s'épanouir comme un bonsaï enfin libre de pousser; surtout, les compositeurs l'ont suivi, et avec quelle intuition, quelle générosité d'invention ! Que Neuwirth et Fujikura le fassent dialoguer avec le violoncelle, passe ; mais que Mantovani parvienne à le fondre avec un piano, voilà qui passait l'entendement. Tous ont fait le baudelairien voyage "au fond de l'inconnu pour trouver du nouveau".

Jacques Drillon, Le Nouvel Observateur

Commander

Solstice © 2008

Extrait audio

  • D'une seule voix
  • Diego Tosi (violon)
  • Thimothé Tosi (violoncelle)
  • Jay Gottlieb (piano)

Hommage à Scelsi

  1. Sonate (Giacinto Scelsi)
    pour violon et piano
  2. Divertimento n°4 (Giacinto Scelsi)
    pour violon
  3. Duo (Giacinto Scelsi)
    pour violon et violoncelle
  4. Xnoybis (Giacinto Scelsi)
    pour violon
  5. D'une seule voix (Bruno Mantovani)
    pour violon et violoncelle

Pendant la composition de l'œuvre, j'ai eu constamment à l'esprit que ce duo serait créé au milieu d'un programme faisant la part belle aux œuvres de Giacinto Scelsi. La référence à la musique indienne, les séquences éthérées, ainsi que la microtonalité sont autant d'hommages rendus à ce compositeur marquant par son indépendance et sa radicalité.

Bruno Mantovani

Commander

Sismal records © 2006

Extraits audio

  • Art d'écho
  • Da Roma
  • Blue girl with red wagon
  • Little Italy
  • L'Itinéraire
  • Trio Modulations
  • Odile Auboin (alto)
  • Mark Foster (direction)

Art d'Echo

  1. Art d'écho
    pour orchestre
  2. Da Roma
    pour clarinette, alto et piano
  3. Blue girl with red wagon
    pour quatuor à cordes et piano
  4. Little Italy
    pour alto
  5. L'ère de rien
    pour flûte, clarinette et piano

Pour un compositeur, depuis toujours, le séjour à l'Académie de France à Rome reste un point de passage prestigieux. Je m'efforce de donner une vaste place à la musique contemporaine tout particulièrement à la musique des artistes-compositeurs en résidence à la Villa Médicis.
Dans cette optique, j'ai souhaité renouer une collaboration ébauchée il y a plusieurs années avec Radio France afin de donner vie à une nouvelle collection qui permettra de présenter chaque année une sélection de pièces d'un compositeur à la suite de son séjour à la Villa Médicis. Les œuvres sont interprétées par les musiciens de l'Ensemble l'Itinéraire et enregistrées dans les conditions idéales des locaux de Radio France.
Je suis particulièrement heureux d'initier ce projet avec une sélection inédite de pièces de Bruno Mantovani, dont le talent inventif et prodigue laisse en tous ceux qui ont été ses amis à la Villa Médicis un merveilleux souvenir. (...)

Richard Peduzzi
Directeur de l'Académie de France à Rome

Commander

æon © 2003

Extraits audio

  • Troisième Round
  • La Morte Meditata
  • Turbulences
  • Ensemble TM+
  • Vincent David (saxophone)
  • Sylvia Marini-Vadimova (mezzo)
  • Laurent Cuniot (direction)

Troisième Round

  1. Troisième Round
    pour saxophone et ensemble
  2. La Morte Meditata
    pour mezzo-soprano et ensemble
  3. Turbulences
    pour ensemble

Le nom de Bruno Mantovani n'aura pu échapper à aucun mélomane un tant soit peu observateur de la musique d'aujourd'hui. Il est vrai que peu de ses collègues peuvent se vanter d'aligner à moins de trente ans un catalogue défendu à la fois par de grands solistes et par ce que la musique contemporaine compte de mieux comme ensembles constitués: voilà qui ne peut être le fruit du seul hasard.

Commander

æon © 2002

Extraits audio

  • Jazz Connotation
  • Les Danses interrompues
  • D'un rêve parti
  • Bug
  • Ensemble Alternance
  • Bruno Mantovani (direction)

D'un rêve parti

  1. Jazz Connotation
    pour piano
  2. Les Danses interrompues
    pour ensemble
  3. D'un rêve parti
    pour ensemble
  4. Bug
    pour clarinette
  5. Appel d'air
    pour flûte et piano
  6. Früh
    pour flûte

A 27 ans, Bruno Mantovani est tout sauf un jeune compositeur. Sa capacité à saisir tout ce qui fait son temps est surprenante. Le jazz, en premier lieu, lui-même étant amateur et musicien de jazz, duquel il tire la notion d'improvisation, primordiale dans son oeuvre. Il se nourrit aussi des musiques actuelles, des techniques électroacoustiques bien sûr, mais aussi des musiques populaires fort diverses comme la techno, ou le flamenco.

Commander
© Bruno Mantovani